Création d’entreprise : ce que vous devez savoir pour vous lancer

Créer une entreprise est une affaire de démarches, de nombreuses démarches je veux bien l’admettre, mais il n’y a pas que ça non plus. En effet, vous devez penser au fait qu’une entreprise une fois créer c’est aussi synonyme de charges en tout genre, qui si vous ne vous en acquitter pas correctement, risquent de vous mettre dans de beaux draps. Que faut-il savoir pour la création d’une société ? La plupart des jeunes entrepreneurs n’y pensent pas toujours, mais il y a en effet différents points à prendre en compte pour assurer la création d’une entreprise dans les règles de l’art. Je vous propose donc aujourd’hui cet article pour que vous puissiez prendre connaissances des différentes démarches que vous devrez faire mais aussi des différents points que vous devrez prendre en compte avec beaucoup d’attention.

creer-entreprise

Pensez d’abord à une activité qui fera vivre votre entreprise

               La décision de créer une entreprise ne devrait se prendre selon moi qu’une fois qu’un projet est en place, un projet susceptible de vous octroyer une rémunération intéressante et qui puisse vous aider à vous acquitter de toutes les charges que vous devez payer pour garder l’activité de votre entreprise légale. Oui, il faut payer des charges fiscales.

               Prenez donc le temps de bien assoir votre activité avant de réellement prendre le temps de créer et de mettre en place votre entreprise. Certains entrepreneurs ne prennent l’initiative de créer une entreprise qu’une fois le projet ficelé et même déjà lancé, histoire de voir si ce dernier est viable et qu’il permettra de bénéficier d’une source de revenus stable et intéressante pour les années à venir.

               Je ne dis pas que vous ne devez pas créer de société, vous en aurez besoin, surtout pour bien gérer les questions de finances et de fiscalité, mais il est parfois plus intéressant d’attendre que le projet commence à rapporter avant d’entamer les différentes démarches de créations. Les charges sont lourdes même pour les jeunes entreprises bien qu’il soit possible de bénéficier d’une exonération d’impôt durant les premières années.

Choisissez votre logo et votre nom

               Le choix d’un nom et d’un logo est ensuite la première étape pour la création de votre entreprise. Le nom passe en premier et vous devez savoir que dans le choix de ce dernier, il faut faire en sorte qu’il soit unique en premier lieu. Deux entreprises dans la même localité ne peuvent porter le même nom.

               Ce que je peux vous conseiller, en plus dans le choix de ce nom, c’est aussi de penser à l’image que vous souhaitez donner de votre société par le biais de ce dernier. En effet, le nom est une chose que vous devez choisir avec attention, il doit être facile à retenir et représentatif de votre activité le plus possible.

               C’est aussi une question de marketing. Un nom est aussi une marque, vous devrez trouver quelque chose qui correspond à vos produits, vos activités ainsi qu’au public que vous ciblez pour consommer vos produits.

               Dans la même optique, vous devez savoir que le choix du logo est tout aussi important, car ce sera l’image de votre marque, une chose que tout le monde devrait aussi pouvoir retenir facilement. Je vous conseille de choisir des couleurs intéressantes, en sachant que chaque couleur veut aussi dire quelque chose en matière de marketing. Opter pour des formes simples, mais pas trop banales non plus.

               Une fois que vous avez tranché la question, vous devez ensuite vérifier si vos noms et logos sont bien uniques. Une fois que c’est fait, je vous conseille d’aller les enregistrer au sein de l’INPI ou Institut National de la Propriété Industrielle.

contrats

Choisissez vos statuts juridiques

               Une fois que vous avez choisir vos nom et logo, vous devez aussi choisir les statuts juridiques de votre société, car cela constituera sans aucun doute l’un des éléments les plus importants de votre société. Comment choisir ? Simplifions un peu les choses pour une fois.

               Si vous êtes le seul qui investit dans votre entreprise, que ce soit avec des apports personnels ou bien suite à un prêt chez une banque, il est donc normal que vous optiez pour une entreprise individuelle. Celle-ci vous permettra d’être le seul gérant et propriétaire de votre entreprise.

               S’il y a eu plusieurs personnes qui ont contribué à la mise en place de votre société, que ce soit en apport numéraire ou bien en apport en nature, il sera normal de choisir une société. Là, il faut savoir qu’il existe différentes formes de sociétés, que vous devez choisir en fonction des spécificités de votre situation, du nombre d’actionnaire au sein de celle-ci, mais aussi en fonction du capital social.

               Une fois que vous avez choisi les statuts, vous allez devoir rédiger un document en rapport avec cela, mentionnant en l’occurrence le nom et les coordonnées des actionnaires. Si vous avez un peu de mal, je pense que vous pourrez sans doute trouver des modèles de statuts juridiques en ligne qu’il vous suffit de télécharger et d’adapter à la situation par la suite.

Procédez à l’enregistrement de votre société

               Une fois que vous avez les statuts, vous devrez aussi monter un dossier de création qui se constituera de plusieurs éléments notamment d’une adresse pour le siège social, des documents d’identification du ou des propriétaires… sans oublier le formulaire spécial de création bien évidemment.

               Vous allez enregistrer le tout au sein de la chambre de commerce, au répertoire national des métiers ainsi qu’au centre de formalité des entreprises. Vous obtiendrez par la suite différents numéros dont le SIREN pour les sociétés et le SIRET pour les établissements. Vous aurez aussi un numéro d’identification ainsi qu’un code APE.

               Une fois que votre société est montée comme il faudra, il ne faut pas oublier de faire une déclaration dans un journal local pour un avis de création. Cela est indispensable et coûte généralement quelques dizaines d’euros. Et voilà, vous avez votre société.

Pensez à contracter une assurance et à déclarer votre société aussi

               Une fois que tout ceci est fait, je vous recommande en plus de contracter une assurance pour votre entreprise, quelle que soit votre activité, car on ne sait jamais vraiment à quoi s’attendre, ni ce qui va arriver. Il vaut mieux assurer vos arrières.

               Je vous conseille aussi de déclarer votre société auprès des nombreux services dont vous pourriez avoir besoin comme les fournisseurs de téléphones par exemple, les fournisseurs d’électricité, ou encore la poste.

One Response
  1. Etienne K.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *