Est-il nécessaire de s’équiper en accessoires ergonomiques pour le télétravail ?

La crise du Covid-19 a bouleversé le quotidien des travailleurs. En effet, pour un grand nombre de salariés le télétravail s’est imposé rapidement et brutalement. Après l’effet de surprise, tout le monde a dû s’adapter. Maintenant, certaines entreprises commencent à voir les avantages du télétravail même si la montée en puissance de la digitalisation n’a pas toujours été facile à gérer.

Il a fallu transformer certains processus et équiper bon nombre de travailleurs. Les employeurs ont fourni l’équipement informatique mais peu ont envoyé les accessoires ergonomiques pour travailler avec les bonnes postures. Aujourd’hui, c’est aux salariés en situation de télétravail de réclamer les accessoires correspondants à leur travail sur pc portable ou MacBook. En effet, l’aménagement ergonomique d’un poste de travail est important, surtout quand on reste assis de longues heures par jour devant un écran.

S’équiper pour le télétravail ?

Au bureau, l’environnement de travail est essentiel et influe sur la productivité. Chaque salarié dispose d’un poste de travail équipé. Il y a aussi les collègues, la machine à café, les pauses clopes, mais ça ce sont des avantages annexes !!  Le mobilier de bureau est pris en compte pour optimiser le travail. Dans certaines entreprises, la santé au travail est privilégiée et les salariés disposent d’un bureau ergonomique assis-debout.  Dans d’autres, le confort se résume aux sièges ergonomiques. Dans tous les cas, l’espace de travail a été pensé pour les activités à effectuer. Mais qu’en est-il de l’espace de travail au domicile ? En effet, les salariés qui restent chez eux sont plus ou moins bien installés pour travailler confortablement.  Souvent, ils disposent d’un ordinateur portable dernier cri, mais c’est tout. Au fil de la journée, travailler sur un pc portable est épuisant. Le temps de travail conseillé sur un pc portable ou un MacBook est de 2 h par jour.

Comme beaucoup de salariés,  Pierre, Jérôme, Amélie et Juliette ont découvert et apprécié le télétravail, mais ils ne sont toujours pas pourvus pour travailler de manière confortable et ergonomique. Pierre a souvent mal aux cervicales à force de baisser la tête sur son écran. Il va chez l’ostéopathe de plus en plus régulièrement. Jérôme souffre d’une tendinite à l’épaule avec sa souris qui est difficile à manier. Amélie endure de plus en plus de céphalées car son écran est mal positionné. Et Juliette souffre de douleurs lombaires car elle ne dispose pas d’un siège adapté.

teletravail

Pourtant, quelques accessoires ergonomiques permettent de rectifier cela. En effet, aménager un poste de travail à domicile nécessite un nombre réduit d’accessoires. Mais ce matériel ergonomique fait toute la différence sur le long terme pour la santé et le bien-être des salariés. Même si la fin du télétravail à 100% est annoncée, de nombreux employeurs réfléchissent à la mise en place de la pérennité de cette pratique. Le télétravail a été un bouleversement majeur dans nos façons de travailler et on le constate par le nombre de podcast, de livres, d’émissions de radio autour de ce sujet. Maintenant, il va s’installer sur la durée et pour cela, les employés ont besoin de s’équiper.

Pour ceux qui recherchent des idées ou du matériel pour leurs heures en télétravail, ils peuvent retrouver une gamme spécifique regroupée dans la « catégorie nomade » du site d’Ergo-corner.

Il ne faut pas attendre que les douleurs s’installent. En effet, en matière d’ergonomie, on s’équipe souvent trop tard. Pourtant  l’ergonomie a été pensée par des ergonomes et intervient de manière préventive. Elle permet majoritairement de réduire les TMS ou troubles musculo-squelettiques.  Donc, le mieux est d’investir dans des accessoires ergonomiques avant de ressentir des tensions ou des douleurs.

Que dit la législation sur le matériel ergonomique en télétravail ?

On reconnaît que le matériel ergonomique est un matériel spécialisé qui coute relativement cher. En effet, le matériel d’ergonomie n’est pas universel car il doit s’adapter à la morphologie spécifique de chaque individu. Du coup, les accessoires ergonomiques ne peuvent pas être standards. Ils sont prévus pour s’adapter à la taille et à l’environnement d’une personne. Par exemple, il existe une multitude de souris ergonomiques avec des critères différents :

  • droitiers ou gauchers
  • verticales ou centrales
  • angle d’inclinaisons de 45° à 70°
  • molette de défilement ou non

Toutes ces spécificités font que lorsqu’un employeur doit investir sur du matériel ergonomique il doit l’envisager pour chaque employé.

Le code du Travail en matière de matériel de bureau n’est pas très explicite. Il n’impose rien de précis, les seules recommandations faites, c’est que « le mobilier soit adapté à son utilisation et sa fonction ». En effet, la réglementation impose simplement un bureau dont le plan de travail est d’une surface suffisante pour la réalisation des tâches de l’utilisateur.

Seul, le repose-pied est l’accessoire ergonomique que l’on ne peut pas vous refuser ! En effet, toute demande de repose-pieds est acceptée dans le cadre de l’aménagement d’un poste de travail. Le repose-pied permet de contrer la hauteur standard des bureaux qui ne convient pas à tout le monde.

Donc, le salarié doit s’informer ou se former en ergonomie. C’est à lui de demander la possibilité de bénéficier des accessoires ergonomiques qui pourront l’aider à se positionner correctement devant son écran. Sachant que le matériel ergonomique permet de prévenir les douleurs chroniques, les salariés restent performants plus longtemps. En effet, le bien-être au travail favorise la productivité et permet de limiter l’absentéisme. Tout le monde gagne à investir dans le matériel ergonomique !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *